LE SABLIER
Y a-t-il abîme plus profond, autre que son passé, où la
pensée peut sombrer indéfiniment ? Seuls les rêves
nous épargnent la question qui surgit au seuil de notre
être à chacun de ces instants où nous cessons de nous
enivrer dans le monde : qu'ai-je fait, véritablement, de
ce temps de dire « un » que dure une vie humaine ?
Ce temps de dire « un » est celui que nous employons
à nous alarmer, à vénérer, à nous tourmenter, à aimer
et surtout, à regretter tant d'actes que nous n'avons pas
su accomplir, de décisions que nous n'avons pas prises,
de buts que nous avons manqués ; tout ce qui n'aura
pas de seconde chance. La vie d'un être, chandelle si
vite brûlée, est avant tout regrets, et le Temps, un
maître cruel dont l'asservissement n'est adouci que par
les souvenirs heureux. Ces réminiscences sont les
quelques grains du « Grand Sablier » qui, distillés par
un alambic magique, ont pu s'extraire de leur geôle de
cristal.
La clepsydre se vide !


Les 20 grains de sable assemblés ici en sont quelques vestiges.
Format 205 x 145 mm, 170 pages - 9,00 €

PHILIPPE DI

MARIA

Philippe Di Maria  Sablier

Le Sablier (commander)

 

Lire la nouvelle À LA GUERRE (lauréate du Prix philippe Delerm 2009) sur le site SHORT-STORIES Etc

 

RETOUR

http://www.techno-science.net/?onglet=antispam